Le 14 février, une date mi-adoré, mi-détesté.

 D'un coté il y a la femme qui décompte les jours restant avant d'avoir son bouquet annuel de rose rouge, les commerçants ravie d'augmenter leurs chiffres d'affaires, et de l'autre les célibataires endurcies qui se disent vaccinés de cette fête (mais qui au fond rêveraient être accompagné ce soir la), les hommes qui tentent le tout pour le tout, et qui espèrent toujours rentré accompagné après leur 14em whisky coc ...

 Pour moi, ce fut différent ...

 22 heures la veille, l'heure des derniers au revoir sonnait, tiraillée entre l'envie de rester dans mon Belfort natal, et l'excitation de partir. Dernier préparatif, et direction les bras de Morphée pour deux heures.

 Dana a bien dormi, maman lui avait permis de faire dodo avec elle, c'était jour de fête, si elle savait que quelques heures plus tard je l'abandonnais ... Je retrouvais donc un papa inquiet, mais qui souhaitait que tout soit prêt, et que tout aille dans son sens. 2h17, Maman prend place, et c'est partie pour une nuit sur la route.

(quoi de mieux que de monter sa fille a Paris avec son ex-femme le jour de la saint valentin ?! )

Air Transat : Vol numero 253  

Paris Charles-de-Gaulle - 13h45 --> Montréal Aéroport Pierre-Elliot-Trudeau 15h25

DSC_0292   Photo-0007